5 choses que vous faites en tant que coureur mais que vous ne dites pas

Sur Instagram, je suis abonnée à gregrunrun et dernièrement, il a partagé une publication, « 27 choses bizarres que font les gens quand ils courent » et ça m’a vraiment fait rire. Ça m’a donc donné envie de créer ma propre liste de choses bizarres que je fais quand je cours et que, je crois, vous faites peut-être aussi. Donc, sans plus tarder, voici mes confessions.

1- Accélérer le pas à la vue d’un autre coureur

Je suis dans ma bulle et je cours à une vitesse super confortable. Puis, je vois, au loin un coureur qui arrive en sens inverse. Pas question de passer pour une paresseuse! Je me mets donc à accélérer subtilement, légèrement, comme s’il n’allait rien voir. Puis, je le salue tout bonnement! Hé hé! Vous faites ça vous?

2- Tarder à sortir courir avec, comme excuse, la préparation de sa liste de lecture de course

En tant que coureuse, j’ai ces moments bien précis où l’envie de sortir courir ne s’est pas tellement envahie de moi. Je trouve donc toutes les raisons du monde pour retarder l’heure de sortir courir de quelques minutes. Souvent, c’est la préparation de ma liste de lecture de course. On dirait que, tout d’un coup, je suis tellement inspirée pour celle-ci. Je devrais me dire: « sors l’écouter maintenant! ».

3- Observer subtilement son reflet dans les vitrines des bâtiments que l’on croise

Il m’arrive parfois de m’observer dans une fenêtre de style miroir lorsque je cours et puis ensuite, je me trouve un peu nulle car je me dis qu’il y avait probablement quelqu’un de l’autre côté de la vitre qui s’est foutu de ma tronche! Mais l’autre fois, j’ai vu un coureur faire la même chose! Je me suis alors demandé ce qu’on se dit dans notre tête quand on fait ça. On se demande peut-être si l’on a l’air d’un vrai coureur? C’est quand même drôle n’est-ce pas? Bref, je vous garantis que vous avez tous l’air de vrais coureurs! 😉

4- Saluer un coureur en souriant puis avoir un regain d’énergie

Ça vous fait ça aussi? À la vue d’un autre coureur, j’espère toujours avoir un « Eyes contact » afin de pouvoir lancer un petit bonjour ou un sourire en guise d’encouragement. Ça fait chaud au coeur, ça donne de l’énergie et c’est motivant. Saluons-nous lorsque nous nous croisons!

5- Dépasser un coureur puis accélérer afin de s’assurer qu’il ne nous dépasse pas à son tour

Finalement, j’ai de drôles de relations avec les coureurs que je croise. Je suis peut-être un peu trop orgueilleuse? Parfois, il arrive qu’un coureur soit devant moi et qu’il aille à une allure similaire à la mienne mais pour une raison que j’ignore, je me mets toujours à accélérer. Puis finalement, je n’ai plus le choix, je dois le dépasser. Mais ensuite, mon orgueil m’ordonne de tout faire pour que ce coureur reste derrière moi. Finalement, soit je prends un autre chemin afin de pouvoir ralentir en paix, soit je termine avec un temps record. Oui, je vous l’accorde, j’ai encore du travail à faire avec mon orgueil on dirait. 🙂

Et vous? Avez-vous de petites choses gênantes que vous faites lorsque vous courez?

Merci de m’avoir lu et bonne course!

Kim

Suivez Allons courir sur les réseaux sociaux afin de rester informé des nouveaux contenus

Les catégories du blog

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s